Portrait

cropped-photo-en-tc3aate.jpg

Un jour, jeune papillon, j’ai été attirée par une lumière …

… celle des projecteurs éclairant des tréteaux.

Je me suis approchée, dévorée de curiosité …

J’ai essayé de l’amadouer avec des entrechats, puis quelques notes de piano.

J’ai enchaîné avec des accords de guitare et ébauché quelques mots, ceux des autres et puis ceux de ma plume.

Finalement, j’ai ouvert grand le livre de mon imaginaire… Et la lumière m’a capturée !

Peut-être, comme Peter Brook, suis-je juste fascinée par le potentiel de vie d’une scène vide ?

En Alice des temps modernes, j’avais trouvé mon Pays des Merveilles … et je me suis mise à l’explorer, habillée en comédienne, musicienne & troubadouresse, tour à tour Hibou des villes, femme de chambre, conteuse-jardinière ou Reine-Mère – depuis les recoins les plus colorés et absurdes de ce pays imaginaire jusqu’à ses paysages les plus inquiétants.

Et c’est ainsi que, de chemin de traverse en forêts d’embûches, après avoir visité plusieurs univers artistiques, j’ai posé mes valises dans celui du conte… Ou bien est-ce le conte qui est venu me chercher ? A vrai dire, tout est possible ! Il suffit d’oser traverser le miroir… En tous cas, j’aime partager des histoires avec amour et gourmandise, depuis que j’aligne les mots, en plume ou en paroles.

Laissez-moi vous brosser en quelques traits cet univers qui est le mien :

Si j’étais un Art, je serais une performance : un peu à la marge, toujours différente – une hybridation… entre le conte, la danse, la musique & les arts plastiques… loin des étiquettes et des petites cases.

Si j’étais un tableau, je serais L’Empire des Lumières de René Magritte : lumineux et étrange… un rêve éveillé.

Si j’étais une sculpture, je serais une “Nana” façonnée par Niki De Saint-Phalle : généreuse, spontanée et colorée.

Si j’étais un musée, je serais le “PASS” : ludique et pourtant pleine d’abstractions, ancrée dans le présent tout en se rappelant de ses racines, drôle tout en invitant à la réflexion.

Si j’étais un architecte, je serais Léonard de Vinci ou Antoni Gaudi, pour leur créativité un peu folle et leur amour de la nature.

Si j’étais un objet, je serais un livre : incomplète jusqu’à ce que je rencontre l’imagination de mes lecteurs.

Si j’étais une couleur,  je serais du blanc car il a en lui tous les potentiels de la palette du peintre.

Et si j’étais … une “créatrice de possibles” ?

Je serais moi, tout simplement…

…Entrez donc dans mon chapiteau !

Isabelle Patoux

3 Comments

  1. Très impressionnant ce que tu écris…! Ton univers est tout à fait ce que je connais de toi. Je te fais pleins de bisous et à tout bientôt!

  2. Coucou très belle description de toi ! Ça donne envie de te lire ..Et pourquoi pas, de t’entendre . Tu réalises aussi des spectacles pour enfants ? Bonne continuations et que tout tes projets se réalisent. Bonjour à ta maman . Marie-Pascale.

  3. J’adore votre portrait chinois j’espère pouvoir en lire plus

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*